RSE et la labellisation Lucie

Témoignage d’Alexis de L’Espinay, directeur général d’Artus

Créé en 1992, Artus s’est considérablement développé et compte aujourd’hui 45 agences et 230 collaborateurs.
Il y a 2 ans, nous nous sommes interrogés sur l’impact que générait notre structure.
Que ce soit d’un point de vue environnemental, économique ou même moral, toutes les entreprises ont un impact sur notre planète et notre société.
Partant de ce constat, nous avons pris conscience de notre responsabilité sociale et de notre devoir d’agir positivement.
En analysant notre organisation et nos process nous avons pu mettre en place des mesures qui nous ont permis d’obtenir la labellisation Lucie 26000 en février 2019.
Ce label Lucie confirme notre engagement RSE où l’objectif est bel et bien de viser une croissance durable en s’assurant de générer un impact positif.

 

En interne, la bienveillance est de mise et nous multiplions les actions en faveur de nos collaborateurs : cadeaux, bons cadeaux (Noël, naissance, mariage, PACS), instants conviviaux (repas de noël, galette des rois, chandeleur, …) calendrier de l’avent … Nous avons toujours attaché une grande importance à la qualité de vie de nos collaborateurs dans leur environnement professionnel, et poursuivons en ce sens. 
Nous avons également mis en place des actions en faveur de l’environnement : tri des déchets dans toutes nos agences, réduction de la durée d’éclairages de nos enseignes, gobelets en carton recyclable (café).
D’un point de vue économique, nous prônons “l’éthique des affaires”, on entend par là une politique d’achat qualité/réactivité et nous privilégions nos clients en tant que prestataires.
En septembre 2019, afin de communiquer sur notre démarche, nous avons lancé une opération “lucie 26000” en offrant à nos clients une petite plante de bureau (que nous leur avons remis en mains propres. Ce fut un réel succès ! 
Cette labellisation Lucie qui nécessite une continuité dans les mesures appliquées, permet également d’avoir un projet commun et ainsi renforcer le sentiment d’appartenance de nos collaborateurs mais également de nos intérimaires que nous fidélisons au quotidien.

Alors qu’attendez-vous pour enclencher les démarches de labellisation Lucie ?